Frontalier Suisse : faut-il choisir la PUMA ou LaMAL ?

  • Post category:Assurance
  • Temps de lecture :4 min de lecture
You are currently viewing Frontalier Suisse : faut-il choisir la PUMA ou LaMAL ?

Le choix de l’assurance maladie est l’un des choix les plus importants à faire pour un nouveau frontalier. En effet, dès son premier jour de travail, ce dernier perd toute couverture de maladie. Il doit alors choisir et mettre en place une nouvelle assurance maladie. La plupart du temps, on peut choisir entre le système français (PUMA) ou le système suisse (LaMAL). Découvrez ici les meilleures astuces pour faire le bon choix.

Sommaire

PUMA vs LaMAL : les divergences dans le calcul des primes

assurance santé
LaMAL et PUMA n’utilisent pas les mêmes méthodes pour calculer le montant de leur prime d’assurance. Pour la PUMA, le calcul est réalisé à partir du Revenu Fiscal de Référence (RFR) déclaré en France. De son côté, la LaMAL Frontalier tient compte de la tranche d’âge pour déterminer le montant de la prime.

Les tranches d’âge utilisées sont 0-18 ans, 19-25 ans et 26 ans et plus. Pour un professionnel frontalier célibataire avec un salaire dépassant 5 000 francs chaque mois, il est moins cher d’opter pour la LaMAL Frontalier.

Ce choix est aussi judicieux pour les frontaliers suisses qui ont un salaire inférieur à 5000 francs et qui bénéficient d’autres types de revenus. Consultez dès maintenant un professionnel comme le courtier c-mon-assurance.com pour un choix plus sûr. Par ailleurs, si vous percevez chaque mois un salaire inférieur à 5 000 francs, sans perspectives d’augmentations futures, optez pour la PUMA Frontalier.

PUMA vs LaMAL : les accès aux soins

choix de l'assurance santé
Avec la LaMAL Frontalier, on peut accéder facilement aux réseaux de soins de France et de Suisse. De son côté, la PUMA Frontalier permet aux travailleurs de se soigner uniquement en France. Toutefois, face à des cas particuliers, on peut vous autoriser à vous soigner en Suisse. La zone frontalière contient quelques déserts médicaux (le Jura, la Franche-Comté, le pays de Gex). À ce titre, il est nécessaire de pouvoir accéder à un deuxième réseau de prise en charge.

Côté français, un frontalier qui a du mal à consulter un spécialiste peut prendre un rendez-vous en Suisse avec LaMAL. Cela constitue un grand avantage face au système de PUMA. Compte tenu du fait que le frontalier a de longues journées de travail en Suisse, il est préférable qu’il ait facilement accès aux soins.

PUMA vs LaMAL : faire le choix en fonction de situation familiale

La situation familiale est aussi un élément dont il faut tenir compte pour choisir entre LaMAL et PUMA. Si vous comptez vivre en couple ou avoir des enfants, tenez grandement compte de la notion d’ayant (s) droit.

L’assurance PUMA Frontalier couvre d’office tous vos ayants droit résidant en France avec vous. Avec la LaMAL Frontalier, si votre conjoint et vos enfants ne bénéficient pas d’une couverture en France, vous devez prendre une assurance pour chacun d’eux. Pour les enfants, le coût de l’assurance est assez modeste.

PUMA vs LaMAL : faire le choix en fonction de son évolution professionnelle

contrat d'assurance
Au cours de sa carrière, un frontalier peut bénéficier de plusieurs augmentations de salaire. De même, il peut bénéficier d’autres revenus supplémentaires. Dans ce cas, le meilleur choix à faire est la LaMAL Frontalier. Comme mentionné on ne peut plus haut, ce système tient uniquement compte de votre âge pour fixer le montant de votre cotisation. À partir de 26 ans, vous paierez régulièrement le même montant, quel que soit le salaire que vous gagnez. En outre, avec la PUMA Frontalier, votre prime d’assurance augmente au fur et à mesure que votre salaire augmente.

Voilà ! Vous connaissez désormais toutes les astuces à suivre pour faire le choix idéal entre la PUMA et LaMAL.