• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Bonnes adresses

Les bonnes adresses du frontalier suisse

Participez

Suggérez vos bonnes adresses
Vous êtes ici:
> Economie

La Suisse vers une limitation des flux migratoires ?

A l’initiative de l’association "Ecologie et Population" (Ecopop), un référendum pourrait être organisé en Suisse pour discuter de la limitation de l’immigration pour les prochaines années.

Un pays en situation de surpopulation ?

L’immigration importante que connait la Suisse depuis de nombreuses années a connu un effet accélérateur avec l’ouverture aux populations de l’Union Européenne. C’est cette tendance que l’association pointe du doigt et souhaite inverser.

Pour justifier une telle mesure, elle avance les statistiques qui illustrent la situation d’après elle de surpopulation du pays. Il faut dire que la densité moyenne de la Suisse est une des plus élevée du monde (près de 200 habitants par km2 de la surface dite productive). Rappelons que la Suisse vient de dépasser le cap de 8 millions d’habitants.

L’association Ecopop estime par ailleurs que plus 80% de l’augmentation de la population en Suisse serait du à l’immigration.

L’objectif serait donc de préserver les ressources du pays. Or, le texte remis aux autorités explique que les flux migratoires ont pour conséquences un surplus de consommation et nécessitent la construction de logements supplémentaires. Pour inverser cette tendance, l’association propose de limiter les flux migratoires vers la Suisse à 0,2% par an sur les 3 prochaines années.

Plus de 140 000 signatures dont 120 000 validées par les communes ont été recueillies (soit 20 000 de plus que le minimum requis pour organiser un référendum national).

Le texte intitulé "halte à la surpopulation" comporte par ailleurs un deuxième volet par lequel il est demandé au gouvernement de consacrer 10% du budget de l’aide internationale à soutenir la planification familiale des pays en voie de développement.

Une initiative controversée

Fondée en 1970, le groupe Ecopop se préoccupe des conséquences de l’accroissement de la population sur les ressources naturelles.

Son initiative crée aujourd’hui une véritable polémique car elle remettrait en cause les accords bilatéraux signés avec de nombreux pays et notamment avec l’Union Européenne et l’Association européenne de libre-échange avec lesquelles le pays entretient des relations fort utiles pour son économie.

La Suisse reste un lieu de destination privilégié et le forfait fiscal continue d'attirer une population aisée qui semble très satisfaite des conditions qu'on lui propose dans de nombreux cantons.

Recherche

FAQ

Réseaux sociaux

Cantons suisses

Carte des Cantons suisse
En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus