• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Bonnes adresses

Les bonnes adresses du frontalier suisse

Participez

Suggérez vos bonnes adresses
Vous êtes ici:
> Economie

Faut-il encore emprunter en Franc suisse

La crise de la dette des États européens, en renforçant le Franc suisse, qui, à l’instar de l’or sert ainsi de valeur refuge doit-elle inquiéter les frontaliers qui ont empruntés dans la devise Helvète ?

Pourquoi emprunter en devises ?

Emprunter en Francs suisses confère au frontalier deux avantages non négligeables : tout d’abord, il permet d’éviter les risques financiers liés aux opérations de change en souscrivant son crédit immobilier dans la même monnaie que celle où l’on perçoit son salaire. Dans le cas contraire, le frontalier subirait chaque mois les conséquences de la conversion Euro/Franc suisse.

Mais le prêt immobilier en Francs Suisse permet également de bénéficier d’un taux attractif puisque les conditions sont plus attractives que les prêts en Euro.

Faut-il craindre la hausse du Franc Suisse ?

La grave crise économique qui secoue l’Europe s’étend à la Suisse qui voit sa monnaie grimper chaque jour. À seulement 1,118 € à fin août 2011, le taux de change ne doit toutefois pas inquiéter les frontaliers qui ont  opté pour un crédit en devises, tout au moins pour l’instant.

La raison principale tient au fait que le taux de référence de l'indice financier Libor continue d’être soutenu par les pouvoirs publics helvètes.

Mais que dire alors de la conjoncture économique ? La situation des entreprises suisses crée aujourd’hui une menace directe sur l’emploi des frontaliers qui pourraient se retrouver dans une situation bien difficile.

Le cas de l’entreprise Sycrilor qui a réglé les salaires d’août en Euros. Mais d’autres entreprises suisses songent à lui emboîter le pas et fait craindre un retournement de situation du marché de l’emploi des frontaliers.

Les pays de l’Est dans la tourmente

Les Français qui exercent une activité professionnelle en suisse ne sont pas les seuls à se trouver dans une situation difficile. En Europe de l’Est, les nombreux ménages qui ont emprunté en devises étrangères (le plus souvent en francs suisses) ont vu le coût total du crédit augmenter dans des proportions inquitantes. Ces prêts ont été souscrits aussi bien pour consommer (véhicule, mobiliers, équipements…) que pour acheter un logement.

Autant dire que les emprunteurs se retrouvent aujourd’hui dans une situation difficile, certains ayant du mal à continuer à payer leurs échéances.

Recherche

FAQ

Réseaux sociaux

Cantons suisses

Carte des Cantons suisse
En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus